Dirigé par Frédéric Bétous, l’ensemble La Main Harmonique entreprend l’exploration des chefs d’œuvres polyphoniques de la Renaissance en réunissant des musiciens passionnés, animés par l’envie de partager les richesses de ce répertoire musical.

La Main Harmonique affiche cette originalité de puiser une part essentielle de son inspiration dans la rencontre avec les compositeurs d’aujourd’hui.  Entre restitution et création, l’ensemble est ancré dans le présent par une activité de commande à des compositeurs actuels.

Le nom La Main Harmonique fait référence à la « main guidonienne », procédé mnémotechnique qui tient son nom du moine, théoricien et pédagogue, Guido d’Arezzo (XIe siècle).