«Ecouter le XVIe aujourd’hui», interview de Frédéric Bétous

A l’occasion du concert Ces Liens d’Or, le vendredi 20 janvier 2017 à 21h au Théâtre d’Auch dans la saison de Circa, le journaliste Charles Mathieu-Dessay, pour la Dépêche du Midi, s’entretient avec Frédéric Bétous :

(retrouvez l’article complet en cliquant sur ce lien)

Extrait :

(…)

Le programme «Ces liens d’or», traite un répertoire de chansons de la renaissance. Comment avez-vous construit ce projet ?

Nous avons voulu donner à entendre la chanson de la renaissance avec les oreilles d’aujourd’hui. À l’époque, la musique était une musique de circonstance, je pense aux motets ou aux messes par exemple. Aujourd’hui, c’est lors d’un concert que l’on écoute de la musique. Les chansons sont extraites de recueils imprimés au XVIe siècle. Nous les avons réparties, par étapes, en fonction de thématiques pour leur donner une cohérence. Et créer une histoire dans le spectacle.

Que raconte cette histoire ?

En quatre étapes le spectacle parle dans l’ordre du monde, de l’amour, des peines de l’amour et de la paix. Au départ, on montre qu’il y a une multitude d’activités dans le monde. Ensuite, il y a la satisfaction de l’amour puis ses peines, l’amour ne va pas sans contrariété. Puis vient la paix, avec une apologie de la nature et un retour aux choses plus calmes.

Une attention spéciale est portée à la création sonore et lumineuse dans ce spectacle.

Il s’agit d’un écrin dans lequel vient se lover le répertoire. Les ambiances sonores et les lumières d’Arno Tartary, viennent donner un cadre, assurer les transitions. La lumière, douce est également au service de cette intimité pour favoriser l’écoute.

(…)