AND NOW

Présentation

Les compositeurs de la Renaissance …

Six chanteurs légèrement sonorisés interprètent chansons et polyphonies « a cappella » de cet âge d’or que fut la Renaissance musicale. Une quinzaine de madrigaux et motets de compositeurs du XVIème et début du XVIIème siècles (Monteverdi, Schütz, Sermisy, Brumel, Gesualdo, Dowland, Marenzio, Sweelinck….) se succèdent pendant une heure. Une musique rare à la scène portée par la technicité et la pureté des voix des chanteurs qui redonnent vie à ces polyphonies oubliées.

… mis en scène et en lumière …

AND NOW est un spectacle qui a été imaginé sous le regard de Michel Schweizer. Chaque chanson, madrigal ou motet fait l’objet d’une présentation particulière des chanteurs sur scène. Des passages parlés évoquent parfois le contenu littéraire d’une pièce, du silence, la scénographie et la lumière d’Éric Blosse en soulignent la poésie. Ces musiques, qui au départ n‘ont pas été imaginées pour être données en scène, retrouvent dans ce contexte tout leur sens.

… pour une écoute des œuvres ouverte à tous.

AND NOW change le paradigme d’un spectacle musical classique. C’est un spectacle au travers duquel le chanteur sort de son rôle attendu de chanteur. Il en résulte une écoute des œuvres qui s’ouvre à tous, familiers ou non de ces musiques. C’est une manière renouvelée d’entendre une quinzaine de polyphonies se succéder et d’en faire découvrir la variété et la richesse. Le format du spectacle permet au public de s’imprégner d’un patrimoine musical rare à la scène, de s’en rapprocher et de le comprendre. Dans un élan didactique mais aussi par jeu, la célèbre chanson « Douce France », traduite en latin, s’y retrouve harmonisée tel un motet de la Renaissance, créant, par exemple, une référence facile et surprenante pour l’auditeur.

Le teaser d’AND NOW

Michel Schweizer

Identifié comme chorégraphe, Michel Schweizer s’attache pourtant à s’affranchir depuis de très nombreuses années de ce champ disciplinaire. Il mène pour cela des expériences artistiques particulières à travers lesquelles la réalité du vivant (le sujet humain) exposé en scène et son degré d’authenticité sont centrales dans sa réflexion et sa pratique de création.

Il n’est pas étonnant qu’il ait pu ainsi entamer depuis plus de dix ans une collaboration régulière avec l’ensemble Proxima Centauri de Bordeaux, ensemble de musique contemporain internationalement reconnu.

Michel Schweizer a donc contribué à la mise en scène de différents programmes de concert de cet ensemble, en développant aussi un travail singulier sur la situation du musicien estimant qu’au-delà de son statut celui-ci restait malgré tout une identité humaine observable et observée, une présence bavarde

C’est donc naturellement, qu’il choisit aujourd’hui d’accompagner les chanteurs de l’ensemble La Main Harmonique. Cette collaboration sera l’occasion pour lui de prolonger son travail auprès d’interprètes musicaux pour créer des conditions qui permettent à chaque chanteur de gagner les capacités de compréhension et de maîtrise de sa situation d’interprète et de sujet.

Par ailleurs, il partagera avec Frédéric Bétous la mise en scène du projet AND NOW.


Programme

Tristis est anima mea – Carlo Gesualdo (1566-1613)

Martin étant dedans un bois – Jakob Buus (1500-1565)

Selig sind die toten – Heinrich Schutz (1585-1672)

Vulnerasti cor meum – Orazzio Vecchi (1550-1605)

Allons, allons gay – Pierre de Manchicourt (1510-1564)

Solo e pensoso – Luca Marenzio (1553-1599)

Se la mia morte brami – Carlo Gesualdo (1566-1613)

Io mi son giovinetta – Claudio Monteverdi (1567-1643)

Sfogava con le stelle – Claudio Monteverdi (1567-1643)

Mondain si tu le sais – Pascal de L’Estocart (1537-1587)

Now is the month of maying – Thomas Morley (1557-1602)

Susanne un jour – Roland de Lassus (1532-1594)

Come heavy sleep – John Dowland (1563-1626)

Au Joly Boys – Claudin de Sermisy (1495-1562)


Distribution

Nadia Lavoyer, soprano

Judith Derouin, soprano

Frédéric Bétous, contre-ténor

Guillaume Gutierrez, ténor

Loïc Paulin, ténor

Marc Busnel, basse

Eric Blosse, lumières

Rémi Tarbagayré, son

Direction musicale & mise en scène

Frédéric Bétous & Michel Schweizer

Ce programme reçoit le soutien de la Spedidam

Informations pratiques

  • Création le 26 novembre 2018, Le Parvis, scène nationale Tarbes Pyrénées
  • Durée du concert : 1h
  • En tournée : 10 personnes soit
  • équipe artistique : 6 chanteurs a cappella/ un chorégraphe
  • équipe technique : un ingénieur lumière / un ingénieur du son
  • un(e) chargé(e) de production
  • Fiche technique sur demande
  • Renseignements : violaine.lecouty@lamainharmonique.fr

Partenaires de la création

  • Le Parvis, scène nationale Tarbes Pyrénées
  • Odyssud-Blagnac, scène conventionnée pour les musiques anciennes et nouvelles
  • CIRCa Auch
  • Théâtre des Quatre Saisons – Gradignan

En tournée

– 26 novembre 2018 : Le Parvis, scène nationale Tarbes Pyrénées

– 4 décembre 2018 : Théâtre des Quatre Saisons, Gradignan6 décembre 2018 : CIRCa Auch, Le Dome

– 4 Avril 2019 : Aria Cornebarrieu, Rencontres de Musiques Anciennes et Nouvelles, Odyssud-Blagnac

– 20 février 2020 : Théâtre de la Coupe d’Or Rochefort

– 29 février 2020 : L’Astrada, Marciac

et bien d’autres dates à venir…


<< Une Autre Odyssée

Sfogava con le stelle >>