Chansons en forme d’air

[:fr]

La Main Harmonique : Chansons d’amour et de désamour pour voix et luth à la Renaissance

A la Renaissance, la chanson polyphonique (initialement destinée à des chanteurs) était fréquemment transposée au Luth. C’est-à-dire que les différentes voix qui la composent étaient jouées par un luth. Cette pratique offrait aussi l’avantage, par exemple, à un musicien de chanter lui même une voix en jouant sur son luth les autres voix de la polyphonie. Ou encore à un luthiste virtuose de mettre en tablature sa propre version d’une chanson en y incluant un grand nombre de diminutions. Paradoxalement, les sources musicales sont assez rares de ces usages pourtant répandus en leur temps. La Main Harmonique invite à leur découverte, depuis les chansons polyphoniques arrangées pour le luth (avec ou sans les parties chantées),  jusqu’aux premiers “airs de cours”…

Musiques de Clemens non Papa, Sandrin, Tessier, Jannequin, Le Heurteur, Ballard, Besard, Cadéac…

Télécharger la fiche (PDF)

Durée du concert : 1h10
5 interprètes (3 chanteurs solistes et deux instrumentistes – luths)

Derniers concerts

2014

  • 19 avril 2014, Tourtouse (09)

2013

  • 19 juillet 2013, festival Les Méridiennes (Tours, 37)

2012

  • 15 décembre 2012, Musée campanaire, L’Isle Jourdain (32)
  • 15 mai 2012, église du Pradau, Condom (32)

Cogita Mori >

< Clemens Deus Artifex

[:en]Renaissance ”love and unlove” songs for voices and lute, by La Main Harmonique

Français

During Renaissance times, a polyphonic song initially composed for several singers would frequently be arranged for the lute, whereby one instrument would render the complete harmonies sung by different voices. This would allow, for instance, one single lute player to accompany himself by singing one line and playing the other ones on his instrument. Or an expert player would rewrite his own version of a song, including a great number of diminutions. Though widely attested and quite common, such practices have not often been written down for later generations. Come with us on a voyage through forgotten jewels of Renaissance polyphony and rediscover fascinating lute arrangements, with or without sung parts, to get an impression how the very first “courtly airs” may have sounded…

Pieces by Clemens non Papa, Sandrin, Tessier, Jannequin, Le Heurteur, Ballard, Besard, Cadéac…

Approx. duration: 1h10
5 performers (3 singers & 2 instrumentalists – lutes)

  •  2014
    19th April 2014, Tourtouse (09)
  • 2013
  • 19th July 2013, festival Les Méridiennes (Tours)
  • 2012
  • 15th December 2012, Musée campanaire, L’Isle Jourdain (32)
  • 15th May 2012, église du Pradau, Condom (32)

Cogita Mori >

< Clemens Deus Artifex

[:]