Monteverdi

Présentation

Madrigaux (Livres IV à VIII) & Pièces instrumentales

Claudio Monteverdi (1567-1643)
Ensemble La Main Harmonique – 5 chanteurs, théorbe & viole de gambe


Le madrigal est le genre vocal profane le plus important de la Renaissance italienne. Populaire quasiment tout le long du XVIème siècle, il s’est prolongé avec le même succès jusqu’au premier tiers du XVIIème siècle, servant ainsi de « laboratoire » (étymologiquement le « lieu de travail ») aux compositeurs d’avant-garde. Il est donc tour à tour l’une des formes musicales symbolisant l’idéal de la Renaissance, et le véhicule par lequel s’est constitué le langage musical baroque. Les huit livres de madrigaux de Claudio Monteverdi manifestent à eux seuls beaucoup d’aspects de ce glissement entre « prima prattica » et « seconda prattica« , entre l’esthétique du monde de la Renaissance et celle du monde Baroque naissant.

Les dernières années du XVIème siècle sont marquées par une grande diversité des styles au travers de compositeurs comme Andrea Gabrieli, Luca Marenzio, Carlo Gesualdo, Luzzasco Luzzaschi et Claudio Monteverdi notamment. Ce qui caractérise le madrigal de cette époque est avant tout une dimension théâtrale accrue.

A cette croisée des chemins les polémiques autour de la technique vocale et du rôle du chanteur sont vives. Caccini, dans sa préface du Nuove Musiche, explique que le chant doit se situer au niveau de l’attitude, de la « leggiadria » (beauté/légèreté) et de la « sprezzatura » (nonchalance – qui cache l’artifice) au service de l’éloquence. C’est à l’aune de ces témoignages que les musiciens de La Main Harmonique s’emploient à rendre la fraicheur, la vélocité, l’extériorité, et la fluidité du discours littéraire et des lignes musicales.

Transposant avec génie l’univers des passions en musique, Monteverdi dit lui-même que la bonne musique doit avoir l’émotion pour but. Le sentiment amoureux, sujet principal des madrigaux, est le berceau de ces « affetti ».

>>> Acheter le disque !

Programme détaillé

Claudio Monteverdi

Magnificat – Selva morale e spirituale

Cor mio mentre vi miro – Livre IV

O come sei gentile – Livre VII

Ohime, se tanto amate – Livre IV

Lettera amorosa (Sei languidi miei sguardi)- Livre VII

 

Alessandro Piccinini

Toccata VI (instrumental)

 

Claudio Monteverdi

Al lume delle stelle – Livre VII

Si, ch’io vorrei morire – Livre IV

Interrotte speranze – Livre VII

Sfogava con le stelle – Livre IV

Lamento della Ninfa – Livre VIII

 

Vincenzo Bonizzi

Jouissance vous donneray (instrumental)

 

Claudio Monteverdi

Tu dormi – Livre VII

Io mi son giovinetta – Livre IV

Su su su pastorelli – Livre VIII

Chi vol aver felice – Livre VIII


Photos & Vidéos


En tournée – été 2017

Informations pratiques

Durée du concert : 1h15
Interprètes (5 chanteurs solistes / 2 instrumentistes) :

La Main Harmonique

Nadia Lavoyer, Canto

Judith Derouin, Canto

Frédéric Bétous , Alto

Guillaume Gutierrez, Tenore,

Romain Bockler, Basso

Etienne Floutier, viole de gambe

Ulrik Gaston Larsen, théorbe

Renseignements : violaine.lecouty@lamainharmonique.fr


Prochaines dates

  • 9 décembre 2018 – AAMMarrakech, Dar Moulay Ali Maison de la France à Marrakech, Maroc
  • 10 décembre 2018 – Institut Français de Marrakech, Maroc

Derniers concerts


<< Ces Liens d’Or

Musica Secreta >>