L'aura mia sacra

Madrigaux et mélodies amoureuses inspirés du Canzoniere de Pétrarque

Écrits pour quatre à sept voix, ces madrigaux des compositeurs flamands de la Renaissance et exilés en Italie que sont Adrian Willaert et Cipriano de Rore, eurent une grande renommée et une influence persistante en raison de l’alchimie souvent magique avec laquelle le sens, la syntaxe et la beauté sonore de la poésie y sont rendus. Ils puisent leur inspiration du fameux Canzoniere de Pétrarque, recueil poétique qui narre le roman amoureux du poète toscan pour Laure. Les pièces chantées alternent avec des « ricercare » écrits spécifiquement pour les instruments. Si le XVIème siècle marque l’apogée de l’écriture vocale polyphonique, il n’en reste pas moins celui de l’émancipation de la musique proprement instrumentale !

Ce concert est également l’occasion d’entendre la pièce They said Laura was somebody else d’Alexandros Markeas, commande de l’ensemble La Main Harmonique pour ce programme. Inspirée de Laura, elle évoque une autre muse, celle d’Aragon, Elsa, dont le prénom se trouve caché dans le titre énigmatique. Les cinq « mélodies » suivent la chronologie du Canzoniere ; c’est dans Après la mort, la cinquième, qu’apparaît le vrai visage de Laura : la Lumière.

« Un programme d’une parfaite cohérence et d’un extrême perfectionnisme » (classictoulouse.com)
« Musique d’une exigence telle, discipline, justesse d’intonation, approche poétique et prosodie mêlées, qu’elle ne peut qu’échouer ou se trouver magnifiée […] Défi musicalement relevé avec une aisance et une modestie de chaque instant par les musiciens de Frédéric Bétous » (concertclassic.com)
« La direction subtile de Frédéric Bétous » (qobuz.com)

Durée du concert : 1h15
11 interprètes (7 chanteurs solistes, 3 instrumentistes (violes) et un chef)

logo-france-musique

Retrouvez L’aura mia sacra, Frédéric Bétous et toute l’équipe de La Main Harmonique sur France Musique (Les Matins des Musiciens, 17 mars 2014)
Pour en savoir plus :
Pauline Merveille, responsable du développement
pauline.merveille@lamainharmonique.fr

Love Madrigals inspired by Petrarch’s CANZONIERE

These greatly renowned madrigals were written for 4 to 7 voices by Adrian Willaert and Cipriano de Rore, two Flemish Renaissance composers living in Italian exile. Their profound significance and long-lasting influence arose from a rather alchemical magic by which sense and syntax are interwoven with beauty and sound. The CANZONIERE, this famous set of poems in which Petrarch recounts his love story with Laura, gives way at places to « ricercare » pieces, specifically composed for instruments. Indeed, we should not forget that the Renaissance was not only the zenith of vocal polyphony but also the time where instruments shook off their bounds from human voice and music became purely instrumental!

This programme also offers you the opportunity to hear a contemporary piece specifically commissioned for it by La Main Harmonique, THEY SAID LAURA WAS SOMEBODY ELSE by Alexandros Markéas.

The CD release of this program was acclaimed in Paris:
“Consummate art of nuance” (Pierre Gervasoni, Le Monde)
“a great purity of sound: perfectly tuned, highly intelligible, remarkably flexible, elegantly phrased” (Denis Morrier, Diapason)
“Frédéric Bétous’ subtle direction”(Qobuz)

Approx. duration: 1h15
11 performers (7 singers & 3 instrumentalists (viola da gamba) & conductor)